MOULIN À VENT

Le “Seigneur des Beaujolais” tire son nom d’un antique moulin à vent

catégorie:
  1. Informations générales
    Le “Seigneur des Beaujolais” tire son nom d’un antique moulin à vent planté sur une colline de Romanèche-Thorins.

    Avec sa robe rubis foncé, c’est un vin charpenté aux arômes d’iris, d’épices et de fruits murs. S’il peut être apprécié dans les
    premiers mois de sa naissance, le Moulin-à-Vent, offre un potenciel de garde de plusieurs années.

    Ce vin est digne de parmi les plus grands.

    Servir à 14 °, s’il est à maturité, sur des viandes rouges, gibiers, fromages corsés.

  2. Fiche technique
    100 % Gamay Noir à Jus Blanc

    SITUATION GÉOGRAPHIQUE ET TYPICITÉ DES SOLS

    Romanèche-Thorins Lieu-Dit “Les Champs de Perrier“

    Sols : Colluvions

    SURFACE

    33 ares

    ORIGINE

    Le Moulin à Vent est le cru le plus renommé du Beaujolais.

    Cette appellation reçoit son nom en 1936 et doit son nom à un moulin à vent, classé monument historique, situé au coeur du vignoble.

    L’aire Moulin à Vent s’étend sur seulement deux communes : Romanèche-Thorins et Chénas.

    VINIFICATION

    Les vendanges s’effecuent manuellement. La macération semi-carbonique du Beaujolais est réalisée avec de la vendange entière. Le pressurage s’effectue après une macération de 10 jours.

    La fermentation malolactique et l’élevage s’effectuent en cuve.

    OCCASION DE DÉGUSTATION DU VIN

    À la robe rubis profonde, ce vin structuré aux tanins souples, libère des arômes de violette et de cerise ainsi que des notes d’épices et de poivre.

    Sa richesse en arômes se perpétue dans un vin de garde. On l’appréciera avec quelques années de vieillissement.

    Le Moulin à Vent accompagnera à merveille des viandes rouges en sauce, des gibiers à poils ou à plumes ainsi que des fromages affinés.

    Il doit être apprécié entre 15°C et 18°C. Le potentiel de garde est de 3 à 10 ans.